Pablus"/>

Les restes du Pablog - préoccupations ponctuelles


Jump to content.

Mes derniers tweets :

Perles du web

Maintenant inactive (remplacée par Twitter)ma revue du web pendant longtemps...De très bons liens :)

Clic sur les tags pour les articles sur...

Archives du blog

Vous pouvez aussi me donner de l'argent...

Toucher l’e-monde : l’Interactive Media Lab

I Journées portes ouvertes de l’IIM : ne ratez pas le laboratoire multimédia

Demain, samedi 10 janvier, ont lieu les Journées Portes Ouvertes de l’IIM, l’Institut International du Multimédia, toute la journée au PULV.

C’est le seul moyen de visiter lInteractive Media Lab, le laboratoire de recherche de l’IIM pour lequel j’ai travaillé toute l’année dernière.
C’est l’occasion d’approcher les technologies de l’e-monde, les usages de demain, d’entrevoir d’importants travaux sur l’intelligence artificielle et la vie artificielle, la complexité … (nous y reviendrons).

Pour un vague aperçu de ce qu’on peut y voir, consultez le

blog de l’Interactive Media Lab

et dites vous que ce que vous y trouvez en est une petite partie.

Vous pourrez voir notamment :

- un transcreen dont l’image semble flotter dans les airs

- une intelligence artificielle 3D

- une IA en discussion “langage naturel” avec reconnaissance et synthèse vocale

- une goutte de vie artificielle simulant une évolution “génétique” basique

II Un aperçu de l’e-monde

Je reviens brièvement sur ma vision de l’e-monde : il s’agit de mon mot pour décrire la société numérique dont nous voyons actuellement les prémisses et ses nouvelles contraintes.

Des réponses institutionnelles et juridiques aux nouveaux problèmes qui arrivent plus vite qu’une administration ne peut les comprendre et les encadrer, dépendra notre liberté de citoyen et le confort du monde de demain.

  • Devrons-nous payer en urgence, la nuit, des dépanneurs, parce que, dans notre maison faite d’informatique ambiante, la porte d’entrée a planté, la mise à jour du frigo se fait mal, que notre salle de bain biométrique n’est pas bien sécurisée ?
  • Craindrons nous la reproduction sans contrôle de nano-organismes, ou simplement la diffusion cancérigène de nano-particules déjà utilisées dans certains produits ?
  • Laisserons-nous tous nos vieux aux soins de robots-nounous en nous déchargeant de cette responsabilité sociale ?
  • Creuserons-nous le fossé entre une population abrutie et néophyte, naïve aux mains des experts du e-marketing ?
  • Laisserons-nous les pubs dans la rue nous solliciter par téléphone portable, reconnaître nos visages pour nous envoyer des annonces personnalisées ?
  • Peut-on laisser autant de données personnelles en ligne, aux mains d’entreprises ? (facebook…)
  • La police aura-t-elle les robots policiers liberticides décrits dans cet article ?

Mon emploi du mot “e-monde” est volontaire, non pas pour la simple blague, mais pour associer définitivement une notion péjorative à la révolution technologique.

Pas par plaisir d’être rabat-joie, -il y a tant de choses positives dans ce nouveau monde et je suis le premier à le dire- mais parce qu’il est urgent de se poser des questions cruciales, dont les hérauts actuels sont taxés de Science-fictisme…Ce n’est pas de la science-fiction, les conséquences négatives dépassent déjà l’imagination et les Etats sont à 15 ans de légiférer. C’est à nous de faire avancer tout ça.

Je vous invite a lire a ce sujet un bon livre : “Everyware : La révolution de l’ubimedia”, dont vous trouverez un descriptif en deuxième fiche de ce PDF :

(utiliser bouton plein écran, à droite)

16 comments

  1. Ludovic Allouch posted on 12 janvier 2009:

    Haaa fuyez pauvres fous! L’interactive media lab? quelle inconscience vous a amené à vous précipiter entre ses griffes? Mouaha non je rigole je ne saurai mieux appuyer Pablo en disant d’aller visiter cet incroyable cirq… heu laboratoire où technologie et quotidien du futur se côtoient.

    Pour ce qui en est de l’e-monde, je pense qu’il ne faut pas paniquer concernant le gap qui sera créé entre ceux à la pointe de la technologie et ceux qui seront toujours “en retard”. Un exemple : saviez-vous que les premières technologie dite HD ont été développées dans les années 70? Prêt de 40 ans se sont écoulés avant que cela devienne grand public! Tout comme les recherches sur la robotique, ça fait 10 ans que l’on crie sur tous les toits que les robots débarqueront demain chez nous… or, je doit toujours me réveiller au son de mon réveil qui ne vient pas me coller une grosse baffe pour que je me lève… (bien que je rêve d’un réveil-retourneur de lit).
    Allez une dernière pour la route : les systèmes biométriques existent depuis 1947, et je continue de perdre mes clefs en 2009…

    Ca me fait penser à une citation d’un excellent bédéiste - dénommé Boulet (bouletcrop.com) - qui disait dans une de ses notes “en l’an 2000, on nous promettait des véhicule anti-gravité, des frigo intelligents et des implants cérébraux par miliers, et bien on est en 2003, et la seule révolution de l’année, c’est l’ADSL 1024…” enfin je vous invite à retrouver cette note sur son site BD, elles sont toutes géniales.

    Voilà voilà je pourrais argumenter des heures sur les psychoses liées aux nouvelles techno (notamment les nano-technologies, qui sont un vrai vivier à scénario catastrophes tous plus fictionnaires les uns que les autres… un peu comme les films catastrophe avec des avions de ligne dedans…), et que tout cela ne sert qu’à instiller une peur panique de l’innovation dans l’esprit des moutons que nous sommes (héééé oui… dur à admettre, mais encore plus dur de ne pas penser à ça quand on voit que l’on forme la masse humaine évoluant dans le métro à 8h du matin…bêêêêh!).

    Bref, ne craignez rien, n’importe quelle innovation sera faite toujours en douceur, les grandes marques ne sont pas folles et prennent rarement des risques inconsidérés sur des nouveaux produits jamais vus (encore un exemple : le pré-flop des baladeurs MP3, devenu une explosion 5 ans après la première commercialisation de l’iPod).
    Même sur le web les explosions sont précédées de flop, comme les Myspace et autre Skyblog, tout ce petit monde s’est difficilement extirpé d’une inertie de départ avant de devenir un standard de la communication web 2.0, avec l’avènement de Facebook, qui n’est rien d’autre qu’un blog paramétré dans toute sa splendeur de “3615 My life.com”.

    En fait le graph de Pablo illustrant la capacité d’intégration des nouvelles techno au sein d’une population reste une référence en matière de e-marketing dans cet e-monde (mais? mais? “e-monde” ça sonne comme “immonde”… wouloulouh c’est pas bon ça pour la psychose…)

    Bref. Stay cool, tout va bien se passer, mes petits moutons à laine sans fil!

  2. Ludovic Allouch posted on 12 janvier 2009:

    Erratum : c’est pas bouletcrop, c’est bouletcorp. Désolé, mon robot tapeur au clavier a rippé :-P

  3. Pablus posted on 12 janvier 2009:

    Ahh, enfin de la discutaille :) voilà qui mène souvent à du furetage voire à de l’investigation.

    Une courte information pour ce qui est du rythme d’adoption des nouvelles technologies et je répondrai plus longuement une autre fois…
    Il y a dans les tiroirs du blog (module “à lire ailleurs”) cette vidéo , http://www.youtube.com/watch?v=jpEnFwiqdx8 , qui, sans retourner des montagnes, propose quelques chiffres et parle d’”exponential times”.
    Extrait ci-après :

    “…
    We are living in exponential times
    There are 31 billion searches on Google every month.
    In 2006, this number was 2,7 billions.
    The first commercial text message was sent in December of 1992.
    Today, the number of text messages sent and receved everyday, exceeds the total population of the planet.

    Years it took to reach an audience of 50 million :
    - Radio : 38 years
    - TV : 13 years
    - Internet : 4 years
    - Ipod : 3 years
    Facebook : 2 years
    …”

    Ici on parle d’usages massifs. On ne sait toujours pas si le téléphone portable provoque le cancer du cerveau : http://www.vincentabry.com/le-telephone-mobile-peut-il-donner-le-cancer-du-cerveau-2244 et pourtant 2 milliards de portables sont en circulation.
    Sera-ce de même avec les prochains usages dominants ?
    Quid du wimax (prochaine norme pour l’internet sans fil, après le wifi), des ogm, … ?
    On ne le saura qu’après des années, plusieurs milliers de plaintes de consommateurs le cas échéant.
    Pourquoi ?
    Parce que les lobbies ont poussé l’adoption de technologies sans réelle recherche sanitaire préalable.

    A méditer, je continuerai ma réponse prochainement…

  4. Pablus posted on 12 janvier 2009:

    Tiens, alors là !!!
    Si cet article là te pose pas des questions d’éthiques et impose pas une réflexion institutionnelle, je ne sais pas ce qu’il te faut : à lire :
    http://www.internetactu.net/2008/10/15/biohacking-a-lecole-des-apprentis-sorciers/

  5. Ludovic Allouch posted on 12 janvier 2009:

    Certes certes, on répète le schémas depuis des millions d’années… comme l’amiante qui était LA solution anti-feu dans les années 1900. Résultat, les cancer aux testicouilles sont devenus monnaie courante chez les opérateurs ayant travaillé des années sous couvert de ce fabuleux isolant. Et on a continué bien que le premier cas de fibrose pulmonaire dû à l’amiante a été détecté en 1906…

    Les parents laissent leur fils galoper sur le web sans aucune barrière, alors que ces même parents leur interdisent les films d’horreur… Encore une fois, les dérives d’internet concernant les mineurs répète le schémas du “tu veux des bonbons petite fille?” à la sortie des écoles primaires…

    je cite un discussion avec pablo sur gmail : “au lieu de nous gonfler sur le gras, ils feraient mieux d’avertir sur le web…” pourquoi? parce qu’au moins les parents auraient la psychose d’un truc qui peut être réellement dangereux et qui est hors de leur contrôle, alors que ce que mange leur enfant est directement à cause des parents. Et pour les cas incurables, acheter une wii fit à leurs petites têtes blondes, et une carte de membre du club vtt/judo/pêche/flêchettes/mettez votre sport favori ici.

    Mais cela dit c’est vrai que les nouvelles technologies auront tendance à mieux se répandre grâce au web, notamment la recherche de sponsor à travers le monde. Mais dans tout les cas c’est sur que les scéptiques ralentiront l’adoption complète d’une techno. Déjà qu’ils ont du mal à bien nourrir leurs gamins…

  6. Ludovic Allouch posted on 12 janvier 2009:

    Oui j’en ai déjà entendu parler de ce biohacking… Mais voilà ça ressemble encore à un schémas informatique! Mais si voyons… rappelez-vous de deux petites boîtes appelées microsoft et apple… et bien une communauté a voulu contrecarrer ces deux OS en créant un certain… Linux je crois…

    Il existera toujours des “détourneurs” de ce qui existe déjà pour contrer les grosses industries. Alors des fois c’est pour la bonne cause et des fois, c’est pour faire bien pire.

    Bon ok ce serait femrer les yeux en disant “ouais enfin pour le moment ils ne font que de la biotechno de base en séquençant de l’ADN, rien de bien méchant on fait ça depuis des années pour vérifier que le gosse d’une femme enceinte n’est pas malformé ou autre…” Mais c’est vrai que ça fait peur vis à vis des dérives que cela peut avoir… A l’image du petit chimiste qui se fait pêter dans sa cabane de jardin en inventant un explosif révolutionnaire, on peut espérer que ces apprentis biologiste se feront bouffer par leurs biopatates-garou…

    A propos d’éthique, je n’ai jamais dit que tout ce que j’ai décrit était tout beau tout gentil hein! J’ai juste rapporté des faits et dit que certaines réactions sont disproportionnées. Mais oui, autant les nano robots ne sont pas dangereux utilisés à bon escient, autant les technologie mobiles sans fil sont surement dangereuses, mais encore non prouvées.[mode pétaghe de plomb] Ho et puis merde de toute façon on vivra jamais plus de 150 ans alors tant pis, autant se foutre des ondes plein les miches! [/mode pétage de plomb] Surtout que c’est pas demain qu’on ira coloniser mars enfermés dans des congélateurs.

  7. Pablus posted on 12 janvier 2009:

    “biopatates-garou” J’ai encore éclaté de rire au bureau, c’est pas sérieux !
    Les biohackers ne sont pas vraiment dangereux dans cette histoire. Je dirais plutôt que ce sont les multinationales, cherchant à tout prix à créer de nouveaux marchés, qui sont dangereuses :
    Google va-t-il renoncer à son programme 23andme sous pretexte que les râleurs crient à l’eugénisme ?

    Pour info, voici les objectifs de Google, en investissant dans la lecture du génome humain :
    ” * Permettre à chacun de connaître son code génétique pour déceler les failles et les vulnérabilités afin de proposer un ensemble de services pour remédier à ses carences.
    * Comparer les gênes des individus et évaluer la compatibilité. Google deviendra donc une aide à la décision lors d’un choix relationnel.”

    Sinon, le “les grandes marques sont prudentes et ne prennent pas de risques inconsidérés”, je pourrais m’appliquer à réduire ce préjugé en quelques exemples :
    - farines animales
    - erika
    - tabac
    - industrie pharmaceutique et médicaments retirés
    - bophal
    - mercure dans les ordinateurs
    - plomb partout

    Qu’on ne me dise pas que les choses sont faites après de sérieuses études de dangerosité !

  8. Ludovic Allouch posted on 12 janvier 2009:

    j’ai pas dit sérieuses études de dangérosité, j’ai parlé de sérieuses études MARKETING, pas de santé dans tout ça! Bon ok j’aurai dut mettre un peu d’éthique là dedans, les études marketing sont faites de manière à gagner un max de thunes, donc oui les “chef, si on met du plomb, on gagne 2€ sur la fabrication d’un ordi! mais c’est éco dangeraux…” “on s’en fout des sapins, envoyez le plomb!” sont classique dans ce monde…

    Et non Google n’abandonnera pas son 23andme, car la majorité y voit une expérience sympathique (un peu comme ce site : tu réponds à une 10 aine de questions (age, régime alimentaire, fumeur ou pas, etc…) et tu découvres à quel age tu vas crever, personne n’a urlé au scandale lorsque ces site ont fleuri sur le ouèbe). Pour moi, éthiquement, ce n’est pas un crime de faire ce test, mais après voilà ses dangers : que les entreprises “achètent” les données pour sélectionner les employés parfait, là ok. y’a dérive et ça sera inacceptable. Ou encore le ADNBook, le face book de l’ADN : “si toi aussi tu est ATTGACTTACCG sur la chaine 345 du chromosome RTY, rejoins ce groupe!”

    Donc je te rjoins sur ce point Pablo, le marketing aide à évoluer notre e-monde mais hélas il met souvent l’éthique de coté, ce que je condamne fermement bien évidemment!

  9. Pablus posted on 12 janvier 2009:

    “Ethique et marketing”, c’était le sujet d’une longue étude que j’ai faite en BTS Com, pendant 2 ans…
    Je m’étais bien marré à essayer de savoir si c’était compatible.
    Et bien, beaucoup de discussions sur ce bas-monde reviendront à cette question et l’expérience prouve que tant que les consommateurs ne tapent pas sur la table (ou que de la prévention, sensibilisation n’est pas faite), les entreprises font le plus souvent le pire.
    Et les chercheurs qui trouvent les trucs moches ne savent pas les communiquer, ce n’est pas leur métier.
    D’où l’importance qu’on s’y colle.

  10. Ludovic Allouch posted on 12 janvier 2009:

    OUAIS! Pour un monde meilleur, devenez TICkeur.

  11. yassine posted on 1 avril 2009:

    it means that you people have to chill and let people live their lives in peace and stop scaring the hell out of them.

  12. yassine posted on 1 avril 2009:

    la condide

  13. yassine posted on 1 avril 2009:

    datetime=”">
    blockquote

  14. yassine posted on 1 avril 2009:

    this number was 2.7billion

  15. Pablus posted on 1 avril 2009:

    Indeed. But somebody have to ask industrial lobbies if the new telecom norms are dangerous, if they do use clones in the animal’s growing, if the nanotechs are to pollute people and atmosphere…Etc

  16. Johnd56 posted on 4 août 2014:

    I discovered your blog site on google and test a number of of your early posts. Proceed to keep up the excellent operate. I simply extra up your RSS feed to my MSN Information Reader. Looking for forward to reading extra from you in a while! adffbkdeagge

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>



Read more

« Mais pourquoi étaient-ils si méchants ?
Une jolie vue du Blog »