Pablus"/>

Les restes du Pablog - préoccupations ponctuelles


Jump to content.

Mes derniers tweets :

Perles du web

Maintenant inactive (remplacée par Twitter)ma revue du web pendant longtemps...De très bons liens :)

Clic sur les tags pour les articles sur...

Archives du blog

Vous pouvez aussi me donner de l'argent...

Mariages

Ce week-end, samedi soir dansant au “déjà vu” puis au “B52″ (première fois).
Vous ne voyez pas le rapport mais il faut savoir qu’en Roumanie, la tradition veut que les amis de la mariée volent cette dernière et ne la rendent qu’après âpre négociation avec le mari et/ou le père.
Or, la fin aout est très favorable aux mariages sous ces latitudes.
C’est ainsi que nous vîmes, non pas un, non pas deux, non pas trois, non pas quatre, non pas cinq, non pas six mais bien sept (si c’est pas huit, on a arrêté de compter) mariées dans une position très … (pour heu…) a genoux sur le bar, le barman lui faisant directement le cocktail dans la bouche, allant jusqu’à lui presser un citron dedans avec la sienne propre et lui secouer la tête façon shaker une fois le mix réuni … C’est quand même surprenant la première fois.
Le lendemain, dans un état post-catatonique du dernier degré, nous sommes parti a Ploiesti (”petite“ville de Roumanie au nord est de Bucuresti) pour le mariage d’amis de Rux que je connais incidemment.
Les quelques différences avec les mariages français sont :
- le vol de mariée
- pas de liste de mariage, juste une enveloppe sur la table, que chaque invité remplit généreusement en s’acquittant également des frais de bouche de sa prestation gastrique.

Les ressemblances sont :
- les mêmes chansons folkloriques kitchissimes mais qui font super plaisir a tout le monde
- les mêmes gens qui dansent bourrés (dont le neveu, qu’une partie de la famille guette anxieusement)

Le passage le plus excellent de l’histoire (évidement, l’appareil photo n’a plus de mémoire a ce moment précis) est quand les potes se chargent de déshonorer la cravate et le sérieux “belle-famille friendly” du mari, passant un gros son de musique métal et faisant émerger les pulsions cephalo-rotatoire du malheureux “ex-métalleux range” qui s’empresse de hurler rauque sur du saturé et génere un choc des culture riche en crampe des mâchoires, yeux écarquillés et incompréhension générationnelle.

Bilan, supergénial, a part le train “Personal” (le bas de gamme : c’est un peu comme Arnaud dans l’échelle des amis) ou un pervers horrible a tenté de tripoter Rux et une autre victime, nous empêchant de savourer un repos mérité sur le chemin du retour.

Couché 6 heures, debout 8h30, autant dire que si écrire sur ce clavier roumain est difficile, être efficace dans mon travail est bien plus dur…

2 comments

  1. Sergio posted on 26 août 2008:

    puissant! apparement un lituanie le marriage dure plusieurs jour et pendant la nuit quand tout le monde dort, certains personnes soccupent de voler les vetements des participants, de quoi laisser tout le monde a oualpé le matin venu! ca doit certainement crer des liens!

  2. Pablus posted on 27 août 2008:

    Que voila une bonne tradition de plus a importer en France…
    Vivement que les gars du Comitet se marrient. Ils regretteront les tresors culturels qu’on aura ramene de nos voyages :D

    Solution : ne pas dormir … ou commencer a poil !

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>



Read more

« Installation de google adsense
Ballade a Bucarest »