Pablus"/>

Les restes du Pablog - préoccupations ponctuelles


Jump to content.

Mes derniers tweets :

Perles du web

Maintenant inactive (remplacée par Twitter)ma revue du web pendant longtemps...De très bons liens :)

Clic sur les tags pour les articles sur...

Archives du blog

Vous pouvez aussi me donner de l'argent...

Du rapport entre Hadopi, le Libre et l’industrie de l’information

Qu’y-a-t-il derrière le black-out anti Hadopi ?

Combien de fois ouîmes-nous les sempiternels “branchés news” technophile saccager d’un <voix de Bob, ancien du Vietnam>On ne fera pas de moi un pirate ! </voix de Bob> le plus subtil et définitivement contemporain “texte de loi” de notre génération - la dite loi Création et Internet -, en un élan de ferveur désintéressée, avant de retourner à sa citoyenneté quotidienne : commenter les performances comparées de GTA sur PS3 & DS ?

A l’origine d’une telle conversion de millions de téléchargeurs du dimanche à la subtilité des débats parlementaires qui inquiète nos élus d’un intéressement politique plus global (il manquerait plus que le pouvoir soit au peuple, on était déjà pas assez dans la m** avec la crise…) plusieurs éléments :

  • La peur :  le profil des internautes français nous permet de supposer qu’ils ne se sentent globalement pas concernés par des mesures d’expulsions aux frontières en guerre, de stagnation du SMIC, de rapprochement anticonstitutionnel de l’exécutif et du judiciaire, de confits d’intérêts privés/publics, d’isolation postale, de surendettement/expulsion, de déstructuration de l’enseignement et de la recherche publique, d’envoi de troupes en Afghanistan, et autres joyeusetés de la Sarkozye. En revanche, il s’agit ici de menacer directement les nouveaux loisirs remplaçant la télé de la plupart des geeks et jeunes CSP+ de l’hexagone : le téléchargement ! “Pas touche à mon nounours…on vous emmerde pas, vous nous emmerdez pas. Si vos potes les majors en touchent plus une, filez leur des subventions publiques, comme aux constructeurs auto ! Mais si tu m’empêches de télécharger mon Dr House et mon Heroes, tu vas sentir ce qu’est le pouvoir du Web 2. Et d’ailleurs, fais gaffe, il se pourrait même que ça nous serve  de leçon et qu’on s’en mêle plus souvent.” Voilà la principale raison de la réaction virale sans précédent du web sur ce sujet. Et les démagos d’en rajouter, et tel journal d’en faire une Une aguicheuse et catastrophiste…

Une de Libération sur Hadopi

"Une" de Libération sur Hadopi

Mais il est une explication plus profonde, sans laquelle la loi Création et Internet serait restée un sujet d’élite où quelques PDG de multinationales dicteraient leurs virgules aux parlementaires, comme pour les autres lois :

  • Le mouvement du Libre. Le mouvement du Libre est un poil plus que des développeurs philanthropes qui travaillent sur Firfox et Linux pour nous éviter les failles de IE et les licences de Windows ; ou que de dangereux néo-communistes qui travaillent gratuitement pour remettre en question le capitalisme. Le mouvement du Libre est le pionnier d’un nouveau système économique imposé par l’arrivée de l’Internet et des associations comme l’APRIL (voir bannière en haut du blog), Framasoft ou la Quadrature du Net (initiateur de la campagne “black out du net”) font un travail de veille législative, de lobbying, de vulgarisation et de communication extraordinaire.

HADOPI - Le Net en France : black-out

Ce nouveau système économique va s’imposer inéluctablement à terme, dans tous les secteurs de l’économie. Il a des qualités, des défauts, des gagnants, des perdants, on ne sait pas toutes ses conséquences ni leur étendue.
Ce qu’on sait, n’en déplaise à ses utopistes défenseurs est qu’il restera intrinsèquement capitaliste, motivé par le gain au détriment de la qualité ou de la diversité, qu’il fera plus de perdants que de gagnants mais indubitablement, la chaîne de valeur est bouleversée et les mécanismes de production et de vente sont changés.

Une transition économique majeure

Ce nouveau système économique est caractérisé par :

  • Le participatif, tant dans le Crowdsourcing (De la conception du produit - ex : Danette demande aux internautes de choisir le goût de leur prochain yaourt- et du marketing -marketing viral-) que dans l’utilisation de biens placés sous une nouvelle génération de “biens publics”, dont les “licences Creative Commons” sont les premières expérimentations. Ces briques de valeurs gratuites (logiciels opensource, médicaments génériques, séquences de gènes décryptés, brevets ouverts, savoirs-faires accessibles - vidéos tutorielles en ligne - …) suppriment des marchés (essayez de vendre des navigateurs web) et en créent d’autres, hybrides/payants, dynamisent l’économie -auto formation permanente, réduction des barrières à l’entrée des marchés concernés (bases de travail gratuites…)-

  • Un déplacement de la valeur dans la chaîne de production. Prenons deux exemples parlants :

- Le CD : Comme art, le CD est à la musique ce qu’une photo de tableau est à la peinture. C’est pourquoi le business model des majors du disque est si fragile (et périmé). Dans la nouvelle chaîne de valeur, la circulation de la copie de musique (mp3, peer-to-peer) est devenue encore plus facile que la distribution de flyers pour un peintre. Et elle s’impose (la copie de musique) comme ce qu’elle est : un teaser (outil marketing) pour la vraie valeur (économique) qui est la performance de l’artiste. Quelle logique, alors, y-t-il à punir les pirates ? Punissait-on les auditeurs de radio sous prétexte qu’ils achetaient moins de vinyles ? (les producteurs de vinyles ont aussi essayé d’interdire la radio)

A ce sujet, lire ou écouter gratos “l’âge de peer” :


- Un autre exemple serait les nouveaux business models de la plupart des services gratuits en ligne (flickR, youtube, gmail, myspace, …) : Le “produit d’appel” est un service gratuit de base qui fait office de teaser pour les offres premium/pro plus complètes et payantes. Là encore, le consommateur achète en connaissance de cause. Et la gratuité n’est encore là qu’une transformation d’un produit/service gratuit en teaser pour des offres payantes. Il s’agit d’un glissement dans la chaîne de valeur, non d’une crise de la gratuité. Il s’agit d’une transition économique non d’une destruction de l’économie.

La crise des médias

L’un des secteurs les plus touchés par cette nouvelle conjoncture gratuit/payant est celui de l’information. On clame que la presse meurt, que les chaînes TV meurent…Là encore, la gratuité est pointée : les blogs et les sites d’info gratuits, les agrégateurs de news (google news) détruiraient la presse. La TNT, Youtube et le Peer-to-peer tueraient les chaînes TV…Etc. Effectivement, la pub en ligne est beaucoup moins lucrative que la pub offline. Du coup, le modèle “pub seulement” qui caractérise les médias d’hier est inapplicable. Vous allez donc trouver cocasse que lemonde.fr, premier site d’information à expérimenter un modèle gratuit/payant soit le seul site d’information issu des anciens médias rentable….que la VOD construit son business en mettant sur les plates-formes vidéos gratuites des briques substantielles de contenus, pour mieux appâter le consommateur vers les contenus payants…

Ce que vit l’industrie de l’information est un simple changement de business model. La chasse aux sorcières sur les pirates, les aggrégateurs, les bloggers…prouve juste que les anciens médias ne savent pas encore en tirer parti et que leur pouvoir de lobbying est effrayant (au point de faire voter une loi liberticide, anticonstitutionnelle et inapplicable, comme le sont la loi Création et Internet et ses prédécesseurs).

Une jolie vue du Blog

Je viens de tester un sympathique outil, Dipity, qui peut servir à beaucoup de choses, de la présentation du planning d’un projet à un agenda interactif, en passant par un visualisateur d’archives de blog (utilisation que j’en aie ici), un microblogging visuel sur timeline, un historique de version de documents…
La bête se synchronise facilement sur l’ensemble des services web 2 connus : wordpress, facebook twitter…
Balancez un petit clic ou deux sur le zoom et imaginez ce qu’on peut faire de ça…

Toucher l’e-monde : l’Interactive Media Lab

I Journées portes ouvertes de l’IIM : ne ratez pas le laboratoire multimédia

Demain, samedi 10 janvier, ont lieu les Journées Portes Ouvertes de l’IIM, l’Institut International du Multimédia, toute la journée au PULV.

C’est le seul moyen de visiter lInteractive Media Lab, le laboratoire de recherche de l’IIM pour lequel j’ai travaillé toute l’année dernière.
C’est l’occasion d’approcher les technologies de l’e-monde, les usages de demain, d’entrevoir d’importants travaux sur l’intelligence artificielle et la vie artificielle, la complexité … (nous y reviendrons).

Pour un vague aperçu de ce qu’on peut y voir, consultez le

blog de l’Interactive Media Lab

et dites vous que ce que vous y trouvez en est une petite partie.

Vous pourrez voir notamment :

- un transcreen dont l’image semble flotter dans les airs

- une intelligence artificielle 3D

- une IA en discussion “langage naturel” avec reconnaissance et synthèse vocale

- une goutte de vie artificielle simulant une évolution “génétique” basique

II Un aperçu de l’e-monde

Je reviens brièvement sur ma vision de l’e-monde : il s’agit de mon mot pour décrire la société numérique dont nous voyons actuellement les prémisses et ses nouvelles contraintes.

Des réponses institutionnelles et juridiques aux nouveaux problèmes qui arrivent plus vite qu’une administration ne peut les comprendre et les encadrer, dépendra notre liberté de citoyen et le confort du monde de demain.

  • Devrons-nous payer en urgence, la nuit, des dépanneurs, parce que, dans notre maison faite d’informatique ambiante, la porte d’entrée a planté, la mise à jour du frigo se fait mal, que notre salle de bain biométrique n’est pas bien sécurisée ?
  • Craindrons nous la reproduction sans contrôle de nano-organismes, ou simplement la diffusion cancérigène de nano-particules déjà utilisées dans certains produits ?
  • Laisserons-nous tous nos vieux aux soins de robots-nounous en nous déchargeant de cette responsabilité sociale ?
  • Creuserons-nous le fossé entre une population abrutie et néophyte, naïve aux mains des experts du e-marketing ?
  • Laisserons-nous les pubs dans la rue nous solliciter par téléphone portable, reconnaître nos visages pour nous envoyer des annonces personnalisées ?
  • Peut-on laisser autant de données personnelles en ligne, aux mains d’entreprises ? (facebook…)
  • La police aura-t-elle les robots policiers liberticides décrits dans cet article ?

Mon emploi du mot “e-monde” est volontaire, non pas pour la simple blague, mais pour associer définitivement une notion péjorative à la révolution technologique.

Pas par plaisir d’être rabat-joie, -il y a tant de choses positives dans ce nouveau monde et je suis le premier à le dire- mais parce qu’il est urgent de se poser des questions cruciales, dont les hérauts actuels sont taxés de Science-fictisme…Ce n’est pas de la science-fiction, les conséquences négatives dépassent déjà l’imagination et les Etats sont à 15 ans de légiférer. C’est à nous de faire avancer tout ça.

Je vous invite a lire a ce sujet un bon livre : “Everyware : La révolution de l’ubimedia”, dont vous trouverez un descriptif en deuxième fiche de ce PDF :

(utiliser bouton plein écran, à droite)

Un peu de lecture

Corine Lepage a le mérite de dire ce que je pense
Notons que ce genre de thèses étaient très décrédibilisantes il y a quelques mois (passage instantané du côté des dangereux altermondialistes déplanteur de McDo et casseur d’OGM) et qu’elles semblent de plus en plus écoutables grâce à une crise qui a mit aux décideurs le nez dans leur caca. C’est aussi la preuve d’une crise idéologique du libéralisme (vous savez, le libre-échange, la non-régulation…)

La livre est en difficulté. La crise fait très mal à l’Angleterre…

Un article horrible. A ne lire que si vous avez encore besoin de dégoût sur les hommes et leur soif d’argent. (des bébés conçus pour la vente en Afrique)

Bien sûr, Noir Désir lance ses deux nouvelles chansons. Je relève Gagnants/Perdants que j’ai particulièrement aimé. Et au sujet du débat que le retour de Cantat a généré, lisez cette synthèse dont je ne partage pas les conclusions.

Le truc marrant et débile du jour

Un résumé (en) des effets les plus attendus de la crise sur le monde des nouvelles technologies.

Une preuve que les geeks sont de dangereux psychopathes…(utiliser de telles choses…mon Doigt !)

Mais surtout…
LA CHANSON DU JOUR


!

EDIT : ah oui, tiens, j’ai rajouté un recaptcha pour les commentaires, parce que je reçois 10 spams par jours. Faut juste réécrire les deux mots…

Ma revue de presse…

Société :

  • Garçon, tu pleures de pas pouvoir te payer WiiFit ? Que vas-tu faire sans ton Iphone ? Mince, maintenant que j’ai acheté la PS3 je peux plus m’en payer les jeux ? T’inquiète mobilette, t’es pas au pire… L’ONU vient d’annoncer que la faim dans le monde augmente considérablement.

    Quelques chiffres édifiants : hausse de 12% en 2006 par rapport à l’année précédente, de 24% en 2007 et de 50% au cours des sept premiers mois de l’année en cours.
    Vue la difficulté qu’ont certains en Roumanie, qui est largement plus riche que les pays en question, ces augmentations doivent être tout simplement insupportables ou mortelles dans d’autres…

  • Enfin, pour ceux qui comme moi ont besoin de s’organiser et de FAIRE les choses, suivez la carte heuristique de l’organisation personnelle: getting things done

E-monde :

  • Ce powerpoint explique plein d’humour comment faire un bon powerpoint…Mon Dieu si tout le monde pouvait faire comme ça !!
  • La 27 ème région, c’est de la prospective sur l’organisation des régions dans le futur par la FING . Car, comme sur Internet, le futur s’écrit maintenant et c’est ce qu’on invente qui se fera. C’est l’équivalent de Ville 2.0 pour les villes. Voici un premier fruit particulièrement savoureux de leurs recherches.
  • Un excellent dossier de synthèse sur la sécurité (personnelle) et la vie privée dans le monde des réseaux…
  • Alors celle-là m’a mit sur les fesses…Google prévoit un plan d’aide aux pays en développement pour l’accès à Internet. Il veut simplement donner accès au haut débit aux 3 milliards de gens dont la mise en réseau n’est pas solvable pour les équipementiers.
    Sans Internet, ils ne te font pas gagner d’argent ? Qu’à cela ne tienne…on leur offre !

De la FED, Marseille, les rroms, l’e-monde…

- Rom ou Rrom ? Vous lirez sur cafebabel qu’on dit effectivement rrom. (il est amusant de constater qu’en meme temps que nous nous posions la question, le blog des correcteurs du Monde en apporte la reponse…) Je rajoute une edifiante interview de l’autoproclame roi des rroms, a Sibiu, qui illustre l’incroyable balance entre volontes d’integration et respects de traditions incompatibles dont nous parlait Irina en commentaires

- J’en profite pour parler du singulier sommet de l’UE d’hier sur l’integration des rroms : la revoltante prise d’empreintes digitales italiennes pour raison ethnique a ete fermement condamnee par Jacques Barrot (affaires interieures). “Cette salle réunit tout ce que les Roms comptent de chefs”. Exemple de la creativite rhetorique quand les rroms entrent au parlement, Barrot a ete menace d’etre “maudit par tous les gitans” s’il ne tenait pas ses engagements. Lire sur le Monde.

Constatons encore une fois la difference de traitement de l’information avec le Figaro (ici), pour qui “Ces manifestations d’hostilité ne devraient pas faciliter la tâche de la présidence française” (slurppp) …Le pov…

- Autre nouvelle d’importance : Marseille a ete designee capitale de la culture 2013. Quand on voit le bien que ca a fait a Sibiu en 2007, (nos photos arrivent toujours ;) ) c’est une nouvelle exceptionnellement bonne pour cette ville exceptionnelle.

- La FED, apres avoir laisser mourir avec force eclaboussures la 4e banque d’investissement americaine (Lehman Brothers), a injecte cette nuit 85 milliards de dollars pour sauver AIG. Ce que cela traduit est hautement inquietant comme l’explique cet article (court) de Carnet de Nuit. Mediapart avait predit cela et detaille le budget de la FED il y a quelques mois…(pour essayer gratuitement Mediapart, jusqu’a fin septembre, envoyez un mail a essaigratuit@mediapart.fr. Merci Sergio.)

- E-monde :

Je vous conseille vivement la lecture de cet article qui explique la petite revolution dans la recherche de contenu, qui va arriver dans tres peu de temps…(en gros, indexation du son des videos, ce qui donne dans les resultats de recherche un lien direct vers la partie d’une video ou ce mot est utilise)

Et celui la, qui montre les progres fulgurants et inattendus des e-books, ces lecteurs de journaux et livres qui seront dans tous nos sacs dans quelques annees. (garanti !!!)

Crise economique, e-monde et le reste

1 Nashi, jeunesse pro-Poutine

Je relaie les inquietantes informations de Sergio sur Nashi, l’organisation des jeunesses pro-Poutine, creee en 2005 pour contrer une eventuelle revolution orange a l’Ukrainienne (2004) par la guerre des rues. Plusieurs centaines de milliers de jeunes endoctrines sont donc invites a procreer pour une patrie puissante (les tentes sont fournies), a s’engager a l’armee pour savoir se battre…

Wikipedia vous dira tout (a lire absolument).

Nashi en images.

Je cherche des sources pro-Nashi pour savoir si les ci-dessus documents sont completement manipulateurs. Si vous trouvez…

2 Crise economique

Le tsunami de la crise economique issue des appetits irresponsables des geants de la finance nous envoie ses premieres vagues. Si ce qui ce passe avec Lehman Brothers, Merrill Lynch, Freddie Mac, Fanny Mae, AIG…vous interesse, je vous invite a lire cet article dont je partage les vues. A une exception pres :

L’auteur, optimiste (lisez), omet de rappeler que les dictatures ne s’elevent que dans des contextes economiques moroses ou grave (voir l’Histoire) et que cette crise pourrait amener a des autocraties (lire 1) ou a des guerres en plus des consequences qu’il evoque. (Pour du vrai bon dossier, je peux offrir des acces au dossier de Mediapart sur le sujet. Demandez moi par mail ou en commentaires en precisant votre mail)

A lire aussi : le developpement durable est ne en Afrique…: Le crepuscule des dieux sur Eco-life

3 E-monde

Un excellent article de InternetActu qui fait le bilan de 20 ans de recherche sur la Vie Artificielle, sujet central du laboratoire de recherche de l’IIM dans lequel j’ai travaille toute l’annee. (voir le blog inactif de l’Interactive Media Lab)

Un exemple d’encre electronique grand public beaucoup plus tot que je ne le croyais possible.

OpenStreetMaps, le wikipedia de la cartographie. (lire cet article)

Un petit article de plus sur les problemes de vie privee et google (reader, cette fois)

4 Rroms et UE

Trouve par Lud@l (merci) et Arnal, aujourd’hui a lieu un sommet europeen avec pour theme l’integration des rroms. Lire ici. Bilan demain.

N’UTILISEZ PAS GOOGLE CHROME

N’UTILISEZ PAS GOOGLE CHROME !!!

Vous lirez, dans cet article des 5 pires conditions de services du net que les geants du net sont sans surprise les pires salauds et abusent de leurs presque monopole pour faire signer aux gens les plus incroyables viols volontaires.

Mais la palme revient a Google Chrome, dont les conditions d’utilisation disent :
you agree that any “content” you “submit, post or display” using the service — whether you own its copyright or not — gives Google a “perpetual, irrevocable, worldwide, royalty-free, and non-exclusive license to reproduce, adapt, modify, translate, publish, publicly perform, publicly display and distribute”
En gros, chaque commentaire que vous ecrivez en ligne, chaque photo de vos fesses que vous postez sur facebook, chaque video de rendu dont vous etes si fier et que vous allez commercialiser plus tard….appartiennent a Google (lire bien ci-dessus).

Les commentaires les plus intelligents sur le sujet sont en bas de la page de l’article. Je vous en recommande la lecture.

Et un petit bonus :
Comment Charlie Hebdo a sombre et gravement sombre (par Acrimed)

Next Page »