Pablus"/>

Les restes du Pablog - préoccupations ponctuelles


Jump to content.

Mes derniers tweets :

Perles du web

Maintenant inactive (remplacée par Twitter)ma revue du web pendant longtemps...De très bons liens :)

Clic sur les tags pour les articles sur...

Archives du blog

Vous pouvez aussi me donner de l'argent...

Du rapport entre Hadopi, le Libre et l’industrie de l’information

Qu’y-a-t-il derrière le black-out anti Hadopi ?

Combien de fois ouîmes-nous les sempiternels “branchés news” technophile saccager d’un <voix de Bob, ancien du Vietnam>On ne fera pas de moi un pirate ! </voix de Bob> le plus subtil et définitivement contemporain “texte de loi” de notre génération - la dite loi Création et Internet -, en un élan de ferveur désintéressée, avant de retourner à sa citoyenneté quotidienne : commenter les performances comparées de GTA sur PS3 & DS ?

A l’origine d’une telle conversion de millions de téléchargeurs du dimanche à la subtilité des débats parlementaires qui inquiète nos élus d’un intéressement politique plus global (il manquerait plus que le pouvoir soit au peuple, on était déjà pas assez dans la m** avec la crise…) plusieurs éléments :

  • La peur :  le profil des internautes français nous permet de supposer qu’ils ne se sentent globalement pas concernés par des mesures d’expulsions aux frontières en guerre, de stagnation du SMIC, de rapprochement anticonstitutionnel de l’exécutif et du judiciaire, de confits d’intérêts privés/publics, d’isolation postale, de surendettement/expulsion, de déstructuration de l’enseignement et de la recherche publique, d’envoi de troupes en Afghanistan, et autres joyeusetés de la Sarkozye. En revanche, il s’agit ici de menacer directement les nouveaux loisirs remplaçant la télé de la plupart des geeks et jeunes CSP+ de l’hexagone : le téléchargement ! “Pas touche à mon nounours…on vous emmerde pas, vous nous emmerdez pas. Si vos potes les majors en touchent plus une, filez leur des subventions publiques, comme aux constructeurs auto ! Mais si tu m’empêches de télécharger mon Dr House et mon Heroes, tu vas sentir ce qu’est le pouvoir du Web 2. Et d’ailleurs, fais gaffe, il se pourrait même que ça nous serve  de leçon et qu’on s’en mêle plus souvent.” Voilà la principale raison de la réaction virale sans précédent du web sur ce sujet. Et les démagos d’en rajouter, et tel journal d’en faire une Une aguicheuse et catastrophiste…

Une de Libération sur Hadopi

"Une" de Libération sur Hadopi

Mais il est une explication plus profonde, sans laquelle la loi Création et Internet serait restée un sujet d’élite où quelques PDG de multinationales dicteraient leurs virgules aux parlementaires, comme pour les autres lois :

  • Le mouvement du Libre. Le mouvement du Libre est un poil plus que des développeurs philanthropes qui travaillent sur Firfox et Linux pour nous éviter les failles de IE et les licences de Windows ; ou que de dangereux néo-communistes qui travaillent gratuitement pour remettre en question le capitalisme. Le mouvement du Libre est le pionnier d’un nouveau système économique imposé par l’arrivée de l’Internet et des associations comme l’APRIL (voir bannière en haut du blog), Framasoft ou la Quadrature du Net (initiateur de la campagne “black out du net”) font un travail de veille législative, de lobbying, de vulgarisation et de communication extraordinaire.

HADOPI - Le Net en France : black-out

Ce nouveau système économique va s’imposer inéluctablement à terme, dans tous les secteurs de l’économie. Il a des qualités, des défauts, des gagnants, des perdants, on ne sait pas toutes ses conséquences ni leur étendue.
Ce qu’on sait, n’en déplaise à ses utopistes défenseurs est qu’il restera intrinsèquement capitaliste, motivé par le gain au détriment de la qualité ou de la diversité, qu’il fera plus de perdants que de gagnants mais indubitablement, la chaîne de valeur est bouleversée et les mécanismes de production et de vente sont changés.

Une transition économique majeure

Ce nouveau système économique est caractérisé par :

  • Le participatif, tant dans le Crowdsourcing (De la conception du produit - ex : Danette demande aux internautes de choisir le goût de leur prochain yaourt- et du marketing -marketing viral-) que dans l’utilisation de biens placés sous une nouvelle génération de “biens publics”, dont les “licences Creative Commons” sont les premières expérimentations. Ces briques de valeurs gratuites (logiciels opensource, médicaments génériques, séquences de gènes décryptés, brevets ouverts, savoirs-faires accessibles - vidéos tutorielles en ligne - …) suppriment des marchés (essayez de vendre des navigateurs web) et en créent d’autres, hybrides/payants, dynamisent l’économie -auto formation permanente, réduction des barrières à l’entrée des marchés concernés (bases de travail gratuites…)-

  • Un déplacement de la valeur dans la chaîne de production. Prenons deux exemples parlants :

- Le CD : Comme art, le CD est à la musique ce qu’une photo de tableau est à la peinture. C’est pourquoi le business model des majors du disque est si fragile (et périmé). Dans la nouvelle chaîne de valeur, la circulation de la copie de musique (mp3, peer-to-peer) est devenue encore plus facile que la distribution de flyers pour un peintre. Et elle s’impose (la copie de musique) comme ce qu’elle est : un teaser (outil marketing) pour la vraie valeur (économique) qui est la performance de l’artiste. Quelle logique, alors, y-t-il à punir les pirates ? Punissait-on les auditeurs de radio sous prétexte qu’ils achetaient moins de vinyles ? (les producteurs de vinyles ont aussi essayé d’interdire la radio)

A ce sujet, lire ou écouter gratos “l’âge de peer” :


- Un autre exemple serait les nouveaux business models de la plupart des services gratuits en ligne (flickR, youtube, gmail, myspace, …) : Le “produit d’appel” est un service gratuit de base qui fait office de teaser pour les offres premium/pro plus complètes et payantes. Là encore, le consommateur achète en connaissance de cause. Et la gratuité n’est encore là qu’une transformation d’un produit/service gratuit en teaser pour des offres payantes. Il s’agit d’un glissement dans la chaîne de valeur, non d’une crise de la gratuité. Il s’agit d’une transition économique non d’une destruction de l’économie.

La crise des médias

L’un des secteurs les plus touchés par cette nouvelle conjoncture gratuit/payant est celui de l’information. On clame que la presse meurt, que les chaînes TV meurent…Là encore, la gratuité est pointée : les blogs et les sites d’info gratuits, les agrégateurs de news (google news) détruiraient la presse. La TNT, Youtube et le Peer-to-peer tueraient les chaînes TV…Etc. Effectivement, la pub en ligne est beaucoup moins lucrative que la pub offline. Du coup, le modèle “pub seulement” qui caractérise les médias d’hier est inapplicable. Vous allez donc trouver cocasse que lemonde.fr, premier site d’information à expérimenter un modèle gratuit/payant soit le seul site d’information issu des anciens médias rentable….que la VOD construit son business en mettant sur les plates-formes vidéos gratuites des briques substantielles de contenus, pour mieux appâter le consommateur vers les contenus payants…

Ce que vit l’industrie de l’information est un simple changement de business model. La chasse aux sorcières sur les pirates, les aggrégateurs, les bloggers…prouve juste que les anciens médias ne savent pas encore en tirer parti et que leur pouvoir de lobbying est effrayant (au point de faire voter une loi liberticide, anticonstitutionnelle et inapplicable, comme le sont la loi Création et Internet et ses prédécesseurs).

Retour en France

Il est trop facile, maintenant rentré, passé le besoin de garder contact et de raconter mon aventure roumaine, maintenant que mon extraordinaire talent éditorial a été mis à jour -c’est sûr, plus qu’un bouquin à succès sur la crise, l’actualité israélienne, la PNL ou la pub et je suis un homme du monde-, maintenant qu’un pâteux quotidien englue mes curiosités zet initiatives en m’invitant au minimum, maintenant que j’écoute la radio et que je re-fais du marketing en cours, il est trop facile, dis-je, redevenu un étudiant parmi 57, parmi 2 millions, que je me convainque de n’avoir plus rien à dire.

Et bien, non.
Déjà, je n’ai dressé aucun bilan du voyage.

Ensuite, Lud@l serait trop déçu.

(Et puis, comme le comprennent les gens de communication, il faut comprendre les attentes de son public !)

Enfin, je suis beaucoup plus près de l’actu que je suis et commente.

J’ai même plus de contacts avec celle-ci -je peux à nouveau

- jouir des médias aliénés que je critique,

- regarder le 20h,

- et Koh Lantah,

- lire le Figaro (il est distribué gratuitement dans mon pôle aux bons futurs CSP+ que nous sommes en majorité),

- regarder les pubs dans le métro (argggl) et constater l’efficacité saisissante du nouveau BVP (l’ARPP, autorité de régulation professionnel de la publicité, dont le financement provient humhum des professionnels) dans sa protection frénétique et massive des femmes contre l’utilisation du corps féminin dans la pub, les abus de green washing…,

- apprécier la couverture impartiale et l’objectivité des TF1, Nouvel Obs, 20 minutes dans leur traitement des questions qui font frémir d’implication les français : la couleur de la dernière cravate / mesure bouche-trou stupide (rayez la mention inutile) de notre président, le pouvoir d’achat (de saloperies chinoises ou taïwanaises qui pètent en 2 jours, qui sont faites par des esclaves dans le sang et les ordures, dont la toxicité de la peinture ne nous inquiète pas plus pour nous ou notre environnement que pour les ouvriers à 12h par jour qui les ont fait, (voir vidéo)


Quoi les tibétains !

- parler de la CRISE bien sûr, occasion trop belle pour les gouvernements de faire passer leurs cartons de cadeaux aux amis (voir les 1000 mesures de sarkozy), de privatiser (les services publics logiquement du ressort de l’état), de nationaliser (les pertes des banques) ; pour les extrémistes bleus ou rouges d’islamophober, de révolutionner, de lyncher le capitaliste, l’antisémite, les parlementaires qui sont des incapables corrompus, l’iranien, le riche, le prolo, le cheminot FO, le plombier polonais, l’état, les abrutis qui s’en foutent, les excités qui nous les brisent avec ça, mon garagiste, le voisin, le sale bulgare qui vole le travail des français, ces cons d’autrichiens qui sont des fachos, le salaud qui vote pas et qui encourage les extrêmes, le salaud qui vote et qui encourage le système, les lobbys qui ont tant de pouvoir ma bonne dame (mais dont j’achète tous les jours les produits pour le lui donner)…-

Bref, il y a encore quelques broutilles à évoquer.

Et l’acuité du prof de marketing qui nous serine les études de marché sauce ravioli depuis la rentrée ni est pas pour rien. Beaucoup de ses à-propos, pistes de réflexions, je-dis-ça-je-dis-rien, citations ou bibliographies méritent largement de s’y arrêter. J’essaierai d’avoir la rigueur de noter ses perles et de les commenter.

En espérant être régulier…

What’s up ?

Mais dans tout ça, qu’est-ce que tu deviens ? Me direz-vous… (ou pas)

Mon van :

Il se quatre-porte très bien. On affine les plans du gros-œuvre. Objectif :

- 7 places assises homologuées

- un lit deux places à poulies

- une cuisine

- un espace “toilette” (et non pas “toilettes”)

- une peinture extérieure faite librement par les voyageurs

- des bouteilles de type “doseurs d’alcool comme dans les bars” accrochés derrière la banquette conducteur :D

Le roumain :

Okay, j’ai progressé moins que j’aurais pu. Je comprends globalement et parle difficilement. Je fais très rarement de phrase sans faute.

Le Comitet :

- Pas une once de mouvement de ce côté-là. Espérons que la rentrée sera riche en motivation de la part de toute l’équipe. (moi je suis remotivé…on s’y met ?)

- Par ailleurs, arrivée fracassante du Bog en terre mère. Une excellente soirée à notre actif. La même début de semaine prochaine. Et on attend Sergio le 1er  octobre si je me souviens bien…

Projet professionnel :

Ça se précise. Le Comitet sera ma vie (ou réciproquement)…

Sport :

Deux à trois séances de Qwan Ki Do par semaine pour Rux et moi (et Andrei, le voisin) ; depuis 3 semaines. Ca dégage, les enfants…Surtout que (oui, encore) on a arrêté de fumer :D

Les visites de Roumanie :

Ça défonce. C’est trop beau. On vous attend de van ferme. Ce WE, départ en Bulgarie … Photos au retour !

Guitare :

Pas une note depuis le départ des garçons en août… Faut que je me motive :)

Bonne nouvelle :

Mon petit ordi a survécu à une transplantation de clavier+trackpad. Suite à une avarie dite “hardware“, l’assurance a parfaitement fonctionné (avec juste une petite frayeur :

Là, vous êtes en train de me dire que mon assurance universelle marche partout, sauf en Roumanie ?” (j’avais pas les boules :( )

…bien vite résolue par un mail de mon revendeur français). Ça ne vous intéresse qu’en matière de ponctuation puisque je retrouve du même coup la capacité de m’exprimer correctement avec un bon vieux stupide azerty.

Siné Hebdo :

J’ai reçu avec grand plaisir un colis d’Arnaud contenant le 2ème Siné Hebdo. (merci vieux tu déchires)

Mon avis sur le journal : c’est tout à fait auto-centré et mégalomane, comme on pouvait légitimement l’attendre de Siné. Et c’est tout à fait frémissant de piques acerbes et de coups bas comme on aimerait le faire nous-même, par des plumes acérées et des pinceaux de maîtres. Quand à la pérennité économique du journal, je n’y crois pas. L’open-source à petite échelle n’est pas un modèle économique et les potes de Siné ne vont pas bosser gratuitement toute leur vie.

(Ah oui, j’oubliais…) Stage :

Enfin et finalement un projet du début à la fin en tant que chef de projet. Ironique, je vais bosser sur la e-version d’une campagne pour un ..laxatif ! Non non je rigole pas. (mais ne pleure pas non plus, le concept est plus intéressant que d’habitude pour ce genre de produit. Et puis on est là pour ça aussi ;) )

Et puis ce sera plus constructif que de looser à dire des conneries sur un blog…

Le mot de la fin :

J’attend de vos nouvelles à tous…Je suis en manque !!!

De la FED, Marseille, les rroms, l’e-monde…

- Rom ou Rrom ? Vous lirez sur cafebabel qu’on dit effectivement rrom. (il est amusant de constater qu’en meme temps que nous nous posions la question, le blog des correcteurs du Monde en apporte la reponse…) Je rajoute une edifiante interview de l’autoproclame roi des rroms, a Sibiu, qui illustre l’incroyable balance entre volontes d’integration et respects de traditions incompatibles dont nous parlait Irina en commentaires

- J’en profite pour parler du singulier sommet de l’UE d’hier sur l’integration des rroms : la revoltante prise d’empreintes digitales italiennes pour raison ethnique a ete fermement condamnee par Jacques Barrot (affaires interieures). “Cette salle réunit tout ce que les Roms comptent de chefs”. Exemple de la creativite rhetorique quand les rroms entrent au parlement, Barrot a ete menace d’etre “maudit par tous les gitans” s’il ne tenait pas ses engagements. Lire sur le Monde.

Constatons encore une fois la difference de traitement de l’information avec le Figaro (ici), pour qui “Ces manifestations d’hostilité ne devraient pas faciliter la tâche de la présidence française” (slurppp) …Le pov…

- Autre nouvelle d’importance : Marseille a ete designee capitale de la culture 2013. Quand on voit le bien que ca a fait a Sibiu en 2007, (nos photos arrivent toujours ;) ) c’est une nouvelle exceptionnellement bonne pour cette ville exceptionnelle.

- La FED, apres avoir laisser mourir avec force eclaboussures la 4e banque d’investissement americaine (Lehman Brothers), a injecte cette nuit 85 milliards de dollars pour sauver AIG. Ce que cela traduit est hautement inquietant comme l’explique cet article (court) de Carnet de Nuit. Mediapart avait predit cela et detaille le budget de la FED il y a quelques mois…(pour essayer gratuitement Mediapart, jusqu’a fin septembre, envoyez un mail a essaigratuit@mediapart.fr. Merci Sergio.)

- E-monde :

Je vous conseille vivement la lecture de cet article qui explique la petite revolution dans la recherche de contenu, qui va arriver dans tres peu de temps…(en gros, indexation du son des videos, ce qui donne dans les resultats de recherche un lien direct vers la partie d’une video ou ce mot est utilise)

Et celui la, qui montre les progres fulgurants et inattendus des e-books, ces lecteurs de journaux et livres qui seront dans tous nos sacs dans quelques annees. (garanti !!!)

Le vrac du lundi

Salauds :
Je tiens a dire avant tout que pas un seul de mes enfoires de lecteurs ne m’a fait de retour sur le Sine Hebdo ! J’ai presque envie de tapper l’aller retour en avion pour me l’acheter :)

Bibi :
Ce WE, grand depart a 5 dans le van pour les volcans de boue.
Uniques en Europe (?) ces volcans dechirent leur mere. Je vous balance les photos demain.
Sinon, tout va bien a part que l’automne est tombe avec fracas sur la Roumanie…

Evolution du Pablog :
En haut a droite, le premier truc que vous voyez est: les derniers commentaires postes ce qui vous permet de capter tout de suite ou est la discussion en cours.
Modification du contenu de l’onglet “Sites d’interet” et l’apparition d’une “blogroll” en bas a droite avec :
- Les blogs de mes amis (peut-etre que vous les connaissez)
- Les blogs (tres rares) dont la lecture est ABSOLUMENT indispensable.
Enfin, l’ajout d’un onglet “ameliorons le Pablog” dont le contenu est suffisamment clair pour ne pas le repeter ici et que je vous invite vivement a remplir avec passion…

A lire sur le web :
- Une application de la Human Computation tres intelligente : reCAPTCHA qui demontre encore une fois le potentiel de l’intelligence collective et de l’Internet. L’idee est d’utiliser la lecture des captcha (anti-spams) par les commentateurs des blogs pour aider la numerisation des livres. Lire cet article.

-

- Plus d’info sur la maniere dont Google Chrome espionne en micro detail toute votre navigation (malgre le fait qu’ils aient enleve la clause abusive). Plein d’info ici aussi. Et enfin, le point sur la vie privee et google chrome, en plus long, ici.
- En prime, un Twitter video geolocalise en temps reel, qui vous permet de voir que l’ere de la video instantannee est bel et bien arrivee.

- Et puis des pistes pour comprendre pourquoi la Roumanie est si enclavee (j’y reviendrai)

- Et aussi, un exemple de plus de la delocalisation que subit la Roumanie depuis son integration dans l’UE. Les couts deviennent trop importants pour les multimationales europeennes, qui delocalisent vers des pays aux salaires plus interessants comme l’Ukraine ou le Belarus.

Mes actus

Voici les points saillants de l’actu de ces derniers jours…

  • Après son éviction peu enviable du Charlie Hebdo, le caricaturiste Siné a travaillé tout l’été avec une brochette incroyable d’autres amoureux de la libre expression sur le lancement d’un nouveau journal satirique qui va accompagner et faire la nique a Charlie Hebdo : le Siné Hebdo. Je vous invite a l’acheter le 10 septembre pour me dire ce que vous en pensez (moi’jpeux po, sniff)
  • Sortie du nouveau navigateur Google Chrome (lire cet excellent article) : les progrès incroyables de FireFox (qui grignote les parts de marche abusives de Internet Explorer, le navigateur internet de Microsoft) sont éclipsés par la sortie du nouveau navigateur de Google, Google Chrome, qui semble de très bonne qualité et qui promet de nouveaux usages mélangeant dans le meme navigateur la lecture de logiciels “desktop” (google earth, gears, picasa…) et du web. J’y reviendrai dans le cadre de ma paranoia googleienne. Pour essayer Chrome…

  • Un jeu qui utilise la réalité augmentée : un bon pas vers l’utilisation massive de la réalité augmentée. La réalité augmentée consiste a ajouter des données virtuelles au monde environnant pour le rendre dynamique. C’est un des courants majeurs qui nous attend dans quelques années. Voir des exemples ici, ici et ici. Chaque joueur est géolocalisé par satellite, “vise” avec sa camera les autres joueurs autour de lui.
  • EDIT : Encore un petit exemple sympa, par Sony…

  • Un nouvel outil surpuissant dans la boite de Big Brother. La reconnaissance faciale gratuite et pour tout le monde est desormais realite. Le service Picasa (de …Google, comme par hasard) propose a ses utilisateurs de chercher dans des milliers de photos les occurences de visages. (pour les tagger plus rapidement que sur facebook par exemple). Lire cet article.
  • Un pas de plus vers la realite virtuelle : les avatars (”moi virtuels” de plus en plus personnalisables, qui representent l’utilisateur dans la plupart des reseaux sociaux 3D comme Second Life, jeux video en ligne comme World of Warcraft…) sont couples en live avec les mouvements du visage de l’utilisateur. L’utilisateur hoche la tete ou cligne de l’oeil, l’avatar fait de meme, captant le mouvement par la webcam.

Utiliser les armes du mechant

Vous connaissez tous la pub (virale) de Dove pour pretendre qu’ils s’interessent a la beaute naturelle des femmes (naturelle qui a quand meme besoin de cosmetique…) :


Dove Evolution

Voici une autre interpretation de GreenPeace pour denoncer le role de Unilever (Dove) dans la deforestation …
Bien vu !


Dove Onslaught[er] HD