Pablus"/>

Les restes du Pablog - préoccupations ponctuelles


Jump to content.

Mes derniers tweets :

Perles du web

Maintenant inactive (remplacée par Twitter)ma revue du web pendant longtemps...De très bons liens :)

Clic sur les tags pour les articles sur...

Archives du blog

Vous pouvez aussi me donner de l'argent...

What’s up ?

Mais dans tout ça, qu’est-ce que tu deviens ? Me direz-vous… (ou pas)

Mon van :

Il se quatre-porte très bien. On affine les plans du gros-œuvre. Objectif :

- 7 places assises homologuées

- un lit deux places à poulies

- une cuisine

- un espace “toilette” (et non pas “toilettes”)

- une peinture extérieure faite librement par les voyageurs

- des bouteilles de type “doseurs d’alcool comme dans les bars” accrochés derrière la banquette conducteur :D

Le roumain :

Okay, j’ai progressé moins que j’aurais pu. Je comprends globalement et parle difficilement. Je fais très rarement de phrase sans faute.

Le Comitet :

- Pas une once de mouvement de ce côté-là. Espérons que la rentrée sera riche en motivation de la part de toute l’équipe. (moi je suis remotivé…on s’y met ?)

- Par ailleurs, arrivée fracassante du Bog en terre mère. Une excellente soirée à notre actif. La même début de semaine prochaine. Et on attend Sergio le 1er  octobre si je me souviens bien…

Projet professionnel :

Ça se précise. Le Comitet sera ma vie (ou réciproquement)…

Sport :

Deux à trois séances de Qwan Ki Do par semaine pour Rux et moi (et Andrei, le voisin) ; depuis 3 semaines. Ca dégage, les enfants…Surtout que (oui, encore) on a arrêté de fumer :D

Les visites de Roumanie :

Ça défonce. C’est trop beau. On vous attend de van ferme. Ce WE, départ en Bulgarie … Photos au retour !

Guitare :

Pas une note depuis le départ des garçons en août… Faut que je me motive :)

Bonne nouvelle :

Mon petit ordi a survécu à une transplantation de clavier+trackpad. Suite à une avarie dite “hardware“, l’assurance a parfaitement fonctionné (avec juste une petite frayeur :

Là, vous êtes en train de me dire que mon assurance universelle marche partout, sauf en Roumanie ?” (j’avais pas les boules :( )

…bien vite résolue par un mail de mon revendeur français). Ça ne vous intéresse qu’en matière de ponctuation puisque je retrouve du même coup la capacité de m’exprimer correctement avec un bon vieux stupide azerty.

Siné Hebdo :

J’ai reçu avec grand plaisir un colis d’Arnaud contenant le 2ème Siné Hebdo. (merci vieux tu déchires)

Mon avis sur le journal : c’est tout à fait auto-centré et mégalomane, comme on pouvait légitimement l’attendre de Siné. Et c’est tout à fait frémissant de piques acerbes et de coups bas comme on aimerait le faire nous-même, par des plumes acérées et des pinceaux de maîtres. Quand à la pérennité économique du journal, je n’y crois pas. L’open-source à petite échelle n’est pas un modèle économique et les potes de Siné ne vont pas bosser gratuitement toute leur vie.

(Ah oui, j’oubliais…) Stage :

Enfin et finalement un projet du début à la fin en tant que chef de projet. Ironique, je vais bosser sur la e-version d’une campagne pour un ..laxatif ! Non non je rigole pas. (mais ne pleure pas non plus, le concept est plus intéressant que d’habitude pour ce genre de produit. Et puis on est là pour ça aussi ;) )

Et puis ce sera plus constructif que de looser à dire des conneries sur un blog…

Le mot de la fin :

J’attend de vos nouvelles à tous…Je suis en manque !!!

Paysages de Roumanie

Voila quelques images teasing des volcans noroiosi, un espece de truc surrealiste et magnifique…

Il semble que des gaz naturels soient a l’origine de ce phenomene unique en Europe : des volcans de boue qui bullent en permanence…

Le paysage lunaire n’est qu’argile creusee d’ecoulements. Le reste, c’est juste les collines roumaines.

Vous pouvez cliquer sur les images…

Voyez les mouvements a la surface ? (des videos arrivent)

Ah oui, vous pouvez piquer les photos, je vais les passer en licence Creative Commons de toutes facons.

Les ecoulements…

Un berger, son chien et son troupeau…

Et enfin, une toute premiere vue de MON VAN !!!! et oui :D - d’autres images arrivent- (immatricule 75, la honte !)

Le vrac du lundi

Salauds :
Je tiens a dire avant tout que pas un seul de mes enfoires de lecteurs ne m’a fait de retour sur le Sine Hebdo ! J’ai presque envie de tapper l’aller retour en avion pour me l’acheter :)

Bibi :
Ce WE, grand depart a 5 dans le van pour les volcans de boue.
Uniques en Europe (?) ces volcans dechirent leur mere. Je vous balance les photos demain.
Sinon, tout va bien a part que l’automne est tombe avec fracas sur la Roumanie…

Evolution du Pablog :
En haut a droite, le premier truc que vous voyez est: les derniers commentaires postes ce qui vous permet de capter tout de suite ou est la discussion en cours.
Modification du contenu de l’onglet “Sites d’interet” et l’apparition d’une “blogroll” en bas a droite avec :
- Les blogs de mes amis (peut-etre que vous les connaissez)
- Les blogs (tres rares) dont la lecture est ABSOLUMENT indispensable.
Enfin, l’ajout d’un onglet “ameliorons le Pablog” dont le contenu est suffisamment clair pour ne pas le repeter ici et que je vous invite vivement a remplir avec passion…

A lire sur le web :
- Une application de la Human Computation tres intelligente : reCAPTCHA qui demontre encore une fois le potentiel de l’intelligence collective et de l’Internet. L’idee est d’utiliser la lecture des captcha (anti-spams) par les commentateurs des blogs pour aider la numerisation des livres. Lire cet article.

-

- Plus d’info sur la maniere dont Google Chrome espionne en micro detail toute votre navigation (malgre le fait qu’ils aient enleve la clause abusive). Plein d’info ici aussi. Et enfin, le point sur la vie privee et google chrome, en plus long, ici.
- En prime, un Twitter video geolocalise en temps reel, qui vous permet de voir que l’ere de la video instantannee est bel et bien arrivee.

- Et puis des pistes pour comprendre pourquoi la Roumanie est si enclavee (j’y reviendrai)

- Et aussi, un exemple de plus de la delocalisation que subit la Roumanie depuis son integration dans l’UE. Les couts deviennent trop importants pour les multimationales europeennes, qui delocalisent vers des pays aux salaires plus interessants comme l’Ukraine ou le Belarus.

En bref

Dans les prochains jours, viendra le carnet de voyage des 4 derniers jours. En van, nous avons visité Curtea de Arges, Sibiu, Sighisoara…

Beaucoup d’images et de belles aventures.

Et plein d’enseignements sur la Roumanie et ses différences culturelles, des données historiques en plus, des musées…

Pour le reste tout va bien par ici, il fait bien chaud, tout le monde est sympa, la vie est belle…

Working holidays

Les jours passent et “i”, le temps, file. (hum)
David et Arnaud nous ont rejoint vendredi dernier apres un interrail riche en aventures et en magnifiques photos.
Depart la nuit venue pour Vama Veche. Notons que nos deux larrons ont ete autant excites que Matthieu et moi la premiere fois.
Quelques magnifiques rencontres, quelques feux sur la plage, quelques “Mc Do” (inside joke) et un van plus utile que jamais.

Nous avons eu notre premiere vraie aventure mecanique : la batterie du van, occupee a rafraichir la biere contre lents et tares, s’est entierement videe comme il se doit. Le dimanche apres midi nous a donc fait ressentir ce qu’on ressent communement quand on est sans batterie, sans garage, a 12 km de la premiere station service pour acheter les pinces croco indispensables a la manipulation, sur une plage perdue au fin fond de la Roumanie, pres de la Bulgarie.

Et donc, premiere grosse galere. La fin de l’histoire a ete geniale.

Deux bedonnants camionneurs attendaient le demontage du chapiteau du festival StufStock (auquel nous avons trouve le moyen de ne pas aller). Celui qui possedait ce gros tracteur excavateur avait deux batteries dans son monstre. Il a fini par rouler dans le champ pour contourner le van et voila nos deux roumains farfouillant sous 40 degres dans mon moteur pour demonter et retirer la batterie, la remplacer par la sienne, chargee, me voila allumant le moteur, les voila reswitchant les batteries et le tour etait joue.
Bilan de l’operation : quelques connaissances mecaniques de plus pour Arnaud et moi (Rux et David dormaient sur la plage), 1 heure de manip, une heure de causette dans le van moteur allume en attendant que la batterie se recharge, 20 lei files a ces braves gens, un gros soulagement et surtout, la decision d’acheter prochainement une boite a outil pour demonter mon van sans probleme !!!

Evidement, je n’ai pas de photo de la chose.

Je vais bien

Notez que pour le moment, le clavier roumain que j’utilise ne me permet pas nos beaux caracteres specifiquement francais (comme les accents, les cedilles…). Je suis sur que vous m’excuserez.

Donc, je vais bien.

En semaine, boulot puis retour a la maison vers 19h30.

La, les bonnes resolutions sport, les projets de sites, les cours de roumains, les coups a boire “exceptionnels” s’emiettent sous les assauts de la vie quotidienne  et de la fatigue du soir.

Mais je rentre toujours avec une bonne journee a raconter a Rux, quelques anecdotes marrantes…

<digression>

Bus a Bucarest

Hier par exemple, dans le trolleybus 385, dont seule la suffocante moiteur excede la frequentation, un quadragenaire avenant m’a signale, temoignant d’une surprenante accuite, que j’ecrivais de la main gauche.

Puis, supposant a mes maigres roumaines reponses que je maitrisais parfaitement la langue de Ionesco (Ionescu en Roumanie), le voila lance dans un monologue enflamme, ponctue de mes hochements de tete flegmatiques. Pour ce que j’en ai compris :

- les francais sont des laxistes qui ne se rendent pas compte de ce qu’ils infligent a leurs marmots en les laissant utiliser leur maladroite main gauche (”de mon temps, c’etait obligatoire…”)

- lance sur “de mon temps”, l’energumene a joliment qualifie l’inculture des jeunes d’aujourd’hui et la societe irrespectueuse issue de l’abus de distraction de “putreziciune” = charogne.

Seul l’arret Soseaua Progressului (boulot) m’a tire de ma stupefaction.

A noter que quelques vieillardes pincees hochaient dignement la tete au fil de la tirade, montrant au jeune gommeux que je suis (et a qui voulait le remarquer) leur assentiment a la roumaine diatribe.

</digression>

Donc, oui, je vais bien.

Nous sommes partis samedi matin dernier pour Vama Veche a la Mer Noire, dans mon van magnifique (qui perd de l’huile, faites moi penser a faire quelque chose). Baignades, biere et bronzette…le paradis pour le beauf que je suis.

Vama Veche

A noter que l’ex-plage nudiste d’anarcho-intellectuels qu’etait Vama Veche a ete definitivement ensevelie sous les assauts marketing des rois des cigarettes et de la biere, haussant les prix et la frequentation au point d’en faire un paradis low-cost d’argent et de debauche.

Anyway, ce fut fort bon et le confort d’un van est incomparable.

Ce WE (qui vient) verra la premiere visite d’amis francais qui terminent leur tour d’Europe Interrail en Roumanie. Nous retournerons a Vama ou nous attend un grand festival…Ca promet !