Pablus"/>

Les restes du Pablog - préoccupations ponctuelles


Jump to content.

Mes derniers tweets :

Perles du web

Maintenant inactive (remplacée par Twitter)ma revue du web pendant longtemps...De très bons liens :)

Clic sur les tags pour les articles sur...

Archives du blog

Vous pouvez aussi me donner de l'argent...

Toucher l’e-monde : l’Interactive Media Lab

I Journées portes ouvertes de l’IIM : ne ratez pas le laboratoire multimédia

Demain, samedi 10 janvier, ont lieu les Journées Portes Ouvertes de l’IIM, l’Institut International du Multimédia, toute la journée au PULV.

C’est le seul moyen de visiter lInteractive Media Lab, le laboratoire de recherche de l’IIM pour lequel j’ai travaillé toute l’année dernière.
C’est l’occasion d’approcher les technologies de l’e-monde, les usages de demain, d’entrevoir d’importants travaux sur l’intelligence artificielle et la vie artificielle, la complexité … (nous y reviendrons).

Pour un vague aperçu de ce qu’on peut y voir, consultez le

blog de l’Interactive Media Lab

et dites vous que ce que vous y trouvez en est une petite partie.

Vous pourrez voir notamment :

- un transcreen dont l’image semble flotter dans les airs

- une intelligence artificielle 3D

- une IA en discussion “langage naturel” avec reconnaissance et synthèse vocale

- une goutte de vie artificielle simulant une évolution “génétique” basique

II Un aperçu de l’e-monde

Je reviens brièvement sur ma vision de l’e-monde : il s’agit de mon mot pour décrire la société numérique dont nous voyons actuellement les prémisses et ses nouvelles contraintes.

Des réponses institutionnelles et juridiques aux nouveaux problèmes qui arrivent plus vite qu’une administration ne peut les comprendre et les encadrer, dépendra notre liberté de citoyen et le confort du monde de demain.

  • Devrons-nous payer en urgence, la nuit, des dépanneurs, parce que, dans notre maison faite d’informatique ambiante, la porte d’entrée a planté, la mise à jour du frigo se fait mal, que notre salle de bain biométrique n’est pas bien sécurisée ?
  • Craindrons nous la reproduction sans contrôle de nano-organismes, ou simplement la diffusion cancérigène de nano-particules déjà utilisées dans certains produits ?
  • Laisserons-nous tous nos vieux aux soins de robots-nounous en nous déchargeant de cette responsabilité sociale ?
  • Creuserons-nous le fossé entre une population abrutie et néophyte, naïve aux mains des experts du e-marketing ?
  • Laisserons-nous les pubs dans la rue nous solliciter par téléphone portable, reconnaître nos visages pour nous envoyer des annonces personnalisées ?
  • Peut-on laisser autant de données personnelles en ligne, aux mains d’entreprises ? (facebook…)
  • La police aura-t-elle les robots policiers liberticides décrits dans cet article ?

Mon emploi du mot “e-monde” est volontaire, non pas pour la simple blague, mais pour associer définitivement une notion péjorative à la révolution technologique.

Pas par plaisir d’être rabat-joie, -il y a tant de choses positives dans ce nouveau monde et je suis le premier à le dire- mais parce qu’il est urgent de se poser des questions cruciales, dont les hérauts actuels sont taxés de Science-fictisme…Ce n’est pas de la science-fiction, les conséquences négatives dépassent déjà l’imagination et les Etats sont à 15 ans de légiférer. C’est à nous de faire avancer tout ça.

Je vous invite a lire a ce sujet un bon livre : “Everyware : La révolution de l’ubimedia”, dont vous trouverez un descriptif en deuxième fiche de ce PDF :

(utiliser bouton plein écran, à droite)