Pablus"/>

Les restes du Pablog - préoccupations ponctuelles


Jump to content.

Mes derniers tweets :

Perles du web

Maintenant inactive (remplacée par Twitter)ma revue du web pendant longtemps...De très bons liens :)

Clic sur les tags pour les articles sur...

Archives du blog

Vous pouvez aussi me donner de l'argent...

Radio blabla

Vous ne l’attendiez pas…(moi non plus), j’ai retrouve la radio Luxembourgeoise de mon nez casse.

Tout ca pour cette micro fissure de mes fesses…Et surtout, un nez autant tordu pour une si petite fracture ?

On est peu de choses…

Luxembourg et nez casse

A l’occasion du festival du Comitet (je reviendrai sur le Comitet, association qui heberge ce blog, dont le site est en construction), au Luxembourg (illustre domaine du non moins illustre Sergio), mon appendice nasal a heurte avec une rare violence la courbe contondante du coude d’un pote, l’epousant d’un elegant “crack” et me projetant au sol comme le mec a qui Zidane a mis un coup de tete au mondial precedent.

Si si, regardez bien mon nez...

Si si, regardez bien mon nez...(cliquez sur l'image pour agrandir)

Seul le regret de ne pas visiter directement le bloc chirurgie a obscurci ma joie de decouvrir les services d’urgence luxembourgeois.

Vous saurez pour la culture generale que…

Oh et puis j’ai la flemme de l’ecrire. Consultez Wikipedia pour en savoir plus sur cette ville improbable de 80 000 habitants ! (je mettrai quelques photos sous peu)

Au retour, la pause dans les Ardennes m’a rappele que oui, je veux des poules et des lapins dans ma maison plus tard. (merci Fanny et Antoine)

Peu apres, ma rapide operation a la Pitie Salpetriere (ne riez pas) m’a convaincu que :

- le service hospitalier a la pitie est excellent meme s’ils sortent le grand jeu : lit d’hopital toute option, perfusion (surement pour m’injecter un droysant pour nez…ah les tekels galeux, que c’est deagreable les perfusions…), operation avec un ou deux chirurgiens, trois ou quatre internes, 5 ou 6 infirmiers…et j’imagine autant de cameras pour alimenter les cours de droitisation de nez au CHU local…Je precise que le fantasme de l’infirmiere ne vient pas a l’esprit quand ladite personne arrive avec une perf. et la manifeste intention de l’utiliser sur vous.

Mais bon je vais pas me plaindre, l’essentiel etait rembourse par la dette francaise et la chir. a meme fait de l’exces de zele : mon nez est plus droit qu’avant et plus fin et, effet secondaire incroyable, JE NE RONFLE QUASIMENT PLUS !!!

C’est quand meme pas d’la merde les hopitaux francais …

La fin de l’histoire est que j’ai porte mon platre au debut de ma colo en angleterre, que quand je l’ai enleve, un gamin de 9 ans m’a dit : “c’etait mieux avant, au moins ca cachait le nez !” et qu’il semble que je l’ai recasse en faisant le con avec les anims.

C’est pourquoi je vous promets un reportage sur les hopitaux roumains ou je vais prochainement me faire faire une radio !

Affaire a suivre…